Les appels d’offres, publics (de type marchés publics) comme privés (de type RFQ/RFP), constituent un levier de croissance essentiel pour petites, moyennes et grandes entreprises. Ces appels d’offres ou RFP permettent en effet aux entreprises de développer leur activité commerciale en France comme à l’étranger, en concentrant leurs efforts auprès de potentiels clients dont le budget et les besoins sont – la plupart du temps – déjà identifiés.

Avant de pouvoir accéder à ces marchés (et rédiger vos offres à l’aide de Propizi) se pose la question de la mise en place d’une veille efficace qui s’avère chronophage et consommatrice en ressources dont ne disposent pas toujours les entreprises. Toutefois, il est désormais possible d’identifier le plus tôt possible de nouveaux marchés publics et privés à l’aide d’outils digitaux :

A. Pour les appels d’offres publics / marchés publics

S’agissant des marchés publics, il existe de véritables plateformes de référence :

  • En premier lieu PLACE qui est la plateforme des achats de l’Etat. En utilisant cette plateforme, vous pouvez consulter et répondre aux consultations émanant de toutes les autorités d’achat de l’Etat (Ministères, CCI, Opérateurs de l’Etat, Pouvoirs publics, etc.). Des alertes emails et flux RSS sont même paramétrables pour automatiser votre veille.
  • Au niveau européen, TED (pour Tender Electronic Daily) est une plateforme qui recense tous les avis de marché et appels d’offres européens figurant au Journal Officiel de l’Union Européenne (JOUE), soit plus de 500 milliards d’euros d’opportunités par an (source : TED). Vous pouvez également créer gratuitement un compte, enregistrer vos préférences et paramétrer des veilles automatiques sur l’outil.

En sus de ces deux plateformes incontournables qui vous permettent de détecter les besoins les plus significatifs en matière d’achat public français et européen, il peut également être très utile de consulter d’autres sites qui référencent des marchés qui, en raison de leur objet et/ou de leur montant, ne requièrent pas une publicité au BOAMP et/ou au JAL/JOUE. Il s’agit par exemple de marchés de travaux et/ou de services dont la valeur est inférieure à 90K€, ou encore certains marchés de services de représentation juridique, défense ou sécurité, services sociaux, etc.

Pour ces derniers marchés, une certaine latitude est offerte aux acheteurs publics quant aux mesures de publicité, mais des alertes sur des sites tels que : MaximilienOpen Tender ou encore marchesonline.com peuvent permettre de compléter cette veille. Enfin, selon vos secteurs d’activité et/ou zones de chalandise, vous pouvez directement vous rendre sur le site des acteurs publics susceptibles de vous intéresser.

B. Pour les appels d’offres privés / marchés privés

Identifier des marchés privés est une tâche plus complexe. En effet, ces marchés ne sont pas soumis aux règles de publicité applicables à la commande publique rendant plus fastidieuse l’identification de nouvelles opportunités.

En effet, entre d’un côté des grands groupes qui se sont dotés d’un portail fournisseur fermé nécessitant une inscription voire une qualification préalable, et de l’autre des PME/ETI ne disposant souvent pas de plateforme ou relais de communication dédié pour leurs appels d’offres, il est complexe pour un nouvel entrant de détecter les besoins des acteurs privés.

Il existe bien des solutions classiques pour identifier RFP et marchés privés, parmi lesquelles la veille sur les moteurs de recherche, et/ou via des réseaux sociaux tels que LinkedIn ou Twitter. Cependant, cette solution, en plus d’être consommatrice en temps, n’a que peu de chance de permettre la détection d’une opportunité privée sans obligation de publication. Autre solution traditionnelle : l’enregistrement sur un portail fournisseur de grand groupe. Une fois encore, cette solution n’est pas idéale car elle nécessite souvent une invitation préalable de la part d’un contact au sein de l’organisation du prospect.

Des outils digitaux ont toutefois vu le jour pour automatiser et simplifier cette veille, avec notamment Vecteur Plus dans les secteurs de la construction ou des services, ou encore J360 qui agrège de nombreuses sources y compris de sociétés privées ou parapubliques, mais également d’organisations internationales, d’appels à projets (H2020, Horizon) ou d’innovation (ADEME). Au niveau européen, Tenderio propose un outil de recherche mais également un accès élargi à des bases de données de propositions gagnantes ainsi qu'un module de benchmark.

En synthèse, il existe désormais des outils digitaux qui vous permettent d’identifier des appels d’offres publics mais aussi des marchés privés de manière simple et automatisée. Une fois ces opportunités identifiées et qualifiés, vous n’êtes plus qu’à un go/no-go de pouvoir utiliser Propizi pour rédiger et piloter simplement vos réponses à appels d’offres et convertir ces opportunités en succès !